5 conseils pour un débutant en plongée sous-marine

Loisirs -

5 conseils pour un débutant en plongée sous-marine

La plongée sous-marine est une activité riche en sensations et absolument formidable. Mais cette activité est unique en son genre : elle nécessite du matériel spécifique, et des techniques adaptées. Si celle-ci vous intéresse, alors ces quelques conseils pourraient vous être fort utiles. Voici un article à lire avant de réaliser sa première plongée sous-marine !

Utilisez un masque de plongée à 180 degrés

Il existe de nombreuses façons de pratiquer la plongée sous-marine. Il est possible de partir en eaux profondes avec une bouteille d’oxygène, une combinaison professionnelle et tout l’équipement nécessaire. Mais on peut aussi débuter seul(e), avec du matériel de qualité et adapté à des sorties occasionnelles en plongée. Pour cela, le masque de plongée avec vue à 180° est idéal ! Il est équipé d’un tuba, ce qui vous permet d’observer le monde sous-marin sans vous éloigner de la surface, et tout en continuant à respirer sans bouteille d’oxygène.

D’autre part, grâce à son angle de vue à 180°, vous ne pouvez rien manquer de ce qui se passe sous l’eau. La visibilité qu’il permet est idéale et permet à tous, petite et grande, de découvrir le monde de la plongée avec simplicité. Ce masque de plongée est doté d’une conception adaptée à la forme du visage et d’un système de blocage de l’eau. Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez plonger sous la surface et observer la vie sous-marine d’un peu plus près.

Pensez à vous équiper de palmes !

Si elle vous invite à vous détendre et à observer la vie sous-marine, la plongée est aussi un sport. En effet, la plongée sous-marine est un sport accessible à tous, mais il ne faut pas la sous-estimer. Il s’agit d’une activité assez physique, qui va nécessiter des efforts de votre part.

Alors, pour pratiquer cette activité avec plaisir, il n’y a pas besoin d’être un sportif de haut niveau, seulement de disposer d’un équipement adapté. Pour vous aider à balayer une plus grande surface sans vous, épuisez, n’hésitez pas à enfiler une paire de palmes. Celles-ci vont vous permettre de couvrir de plus grandes distances, sans avoir à mobiliser trop d’efforts. Ainsi, vous pouvez vous concentrer exclusivement sur ce qui passe sous l’eau. Vos mouvements seront plus efficaces et moins nombreux, ce qui devrait vous permettre de passer plus de temps en immersion. Après le masque et les palmes, vous pourrez aussi acheter une combinaison, si vous le souhaitez. Les autres équipements deviennent indispensables dans des eaux plus profondes.

Découvrez la plongée en eaux profondes avec un professionnel

Lorsqu’on débute une nouvelle activité, on a souvent tendance à vouloir aller trop vite. Et à griller les étapes. La plongée sous-marine est certes une activité physique simple, mais elle peut représenter un danger si elle n’est pas réalisée dans les règles. Si vous souhaitez délaisser votre masque et votre tuba pour enfiler une combinaison et une bouteille d’oxygène, ne le faites pas seul(e). Commencez par vous assurer que votre état de santé vous permet de pratiquer ce sport, en consultant votre médecin.

De plus, n’achetez pas tout de suite de l’équipement professionnel ! Louez-le auprès d’un prestataire et sollicitez l’aide d’un moniteur pour réaliser vos premières plongées en eaux profondes. En effet, à moins d’être titulaire d’un diplôme de plongée, vous ne pouvez pas explorer les fonds marins seul(e). Du moins, les premiers temps. Un moniteur doit vous apprendre tous les rudiments de ce sport peu commun, les règles de sécurités, les techniques de respiration et de décompression… L’eau est un élément aussi plaisant que dangereux : il ne faut pas la sous-estimer.

Passez vos diplômes pour devenir autonome

La plongée, ça s’apprend ! Plonger avec un tuba et un masque peut se faire absolument partout, à condition de rester dans les zones dédiées à la baignade. Évitez de vous aventurer là où aucune sécurité n’est assurée. Et dans les zones de baignade dangereuse (courants forts, présence d’animaux marins dangereux, etc.). D’autre part, si vous souhaitez gagner en autonomie dans votre pratique de la plongée sous-marine, vous allez devoir passer des diplômes spécifiques. Il existe différents niveaux de plongée et pour les passer, vous devez vous rapprocher de la PADI (Professional Association of Diving Instructors). Celle-ci vous permettra de passer les différents niveaux de formation, du baptême de plongée jusqu’au certificat de moniteur.

De douze à soixante mètres de profondeur, chaque niveau vous permet d’accéder à une nouvelle pratique de la plongée sous-marine. Avec les bons diplômes, vous pourrez partir seul(e) à la conquête des fonds sous-marins. Et pousser toujours plus loin votre passion pour la plongée sous-marine.
 

Où plonger ?

 Si vous débutez, vous pouvez plonger en France ou dans différents pays d’Europe. La sécurité est optimale dans cette partie du monde. Seul(e) avec un masque à 180° ou en compagnie d’un moniteur, vous aurez beaucoup de choses à découvrir. Si vous avez passé vos diplômes, ou si vous partez en voyage, alors vous pourrez pratiquer la plongée sous-marine n’importe où dans le monde. De la Thaïlande aux Maldives, en passant par l’Égypte ou le Mexique… C’est à vous qu’il revient d’explorer les profondeurs. Attention, prenez toujours soin de vous renseigner sur les règles de plongée des autres pays et régions. Dans le monde, toutes les eaux ne sont pas sûres. Si vous avez peur des requins, évitez donc toutes les zones où ils sont réputés pour être présents. Et rapprochez-vous d’un centre de plongée, afin de vous assurer une plongée en toute sécurité.